Dossier virtualisation Hyper-v : Premiers pas

Les besoins d’informatisation continuent de se développer et d’accompagner la croissance des entreprises en leur permettant d’être toujours plus réactives et plus performantes.

L’apport d’une nouvelle fonctionnalité (contrôleur de domaine, messagerie, fichiers, erp, impression, accès distant, site web, …) nécessitant souvent l’ajout d’un serveur, une PME peut posséder 2 à 10 serveurs. Jusqu’alors, pour des raisons de sécurité et de compatibilité des systèmes, il n’était pas envisageable de regrouper ces fonctionnalités dans un unique environnement, sur un même serveur.

Aujourd’hui, les serveurs sont tellement puissants, qu’un seul « gros » serveur suffit pour égaler les performances de plusieurs serveurs autonomes. Hyper-V est la solution innovante Microsoft qui va permettre de créer des environements virtuels autonomes sur un même serveur. Ces environnements sont également appellés « machines virtuelles« . Avec Hyper-V, il est aisé de grouper ses différents serveurs physiques sous un même environnement de virtualisation. Si l’on considère les serveurs actuellement proposés sur le marché, il est courant de constater des taux de consolidation de 10 pour 1 (1 nouveau serveur physique hébergeant 10 serveurs virtualisés).

Le but est donc de diviser un « gros » serveur physique en plusieurs petits environnements virtuels : chacun exécute sa propre instance du système d’exploitation.

La virtualisation avec Hyper-V permet donc de faire des économies :

  • Sur les coûts de stockage (moins de disques)
  • Sur l’énergie (moins d’alimentation, moins de de refroidissement,…) donc moins d’impact sur l’environnement
  • De licences (Windows 2008 Server avec Hyper-V inclu des licences Windows

Si vous avez besoin de licences Windows pour vos machines virtuelles (VM) et que vous utilisez plus de 4 VM par serveur, des calculs rapides montrent qu’il vaut mieux choisir Hyper-V notamment via Windows Server 2008 R2 Data Center Edition qui offre des licences Windows Server illimitées pour les VM hébergées.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *