La transformation digitale : une vraie révolution !

8231 [Converti]-01

La transformation digitale touche désormais tous les secteurs d’activité !

Cependant, une étude menée par la BPI France, auprès de 1817 dirigeants de PME et ETI françaises,  démontre que 47% d’entre eux pensent que le digital n’aura aucun impact sur leur activité dans les cinq prochaines années … 

La transformation digitale : qu’est ce que c’est ?

Selon Sopra Steria Consulting (activité de conseil du leader européen de la transformation numérique), la transformation digitale peut être définie comme une transformation profonde de l’organisation d’une entreprise,  de ses processus internes, du mode de management et des stratégies, impactant ainsi votre culture d’entreprise. Ces changements peuvent également impacter votre relation avec vos clients.

La transformation digitale consiste à utiliser la technologie pour replacer l’humain au centre du processus décisionnel. Elle touche tous les services de l’entreprise (de la comptabilité – avec la dématérialisation des factures – jusqu’à la logistique) . Le digital augmente la productivité, il simplifie les démarches et les processus grâce à une automatisation, qui réduit l’intervention humaine, et ainsi les marges d’erreur. Il génère ainsi 20% d’économie en moyenne pour les entreprises.

Les chiffres clés de l’étude ! 

Cette étude révèle que 61% des PME et ETI françaises n’utilisent pas encore le big data  pour personnaliser leurs offres et leur relation client… La data est une ressource quasi inépuisable. Dans un premier temps, elle permet de produire une offre adaptée à son client. Dans un deuxième temps, elle lui propose un suivi personnalisé. Et enfin, la donnée stockée et analysée permet d’être proactif sur les demandes.

Parmi les dirigeants interrogés, 87% d’entre eux estiment que la mutation technologique de leur entreprise n’est pas une priorité. Cela peut engendrer un retard technologique  au vu de la rapidité d’évolution du numérique. Si une entreprise rate  » une marche  » elle risque tout bonnement de se faire distancer et de disparaître .

Le facteur humain: variable clé de la réussite de votre projet !

facteurs réussite-01

Comme dans la plupart des projets, ce n’est pas l’élaboration, mais bien l’exécution qui porte un coup dur, lors du lancement d’un projet. En effet, le facteur humain (qu’il soit un collaborateur, un client ou un partenaire) est la première cause d’échec d’un projet de transformation. En voici les principaux obstacles :

  • L’ obstacle cognitif interne : « pourquoi changerais-je mes habitudes ? Cela marche bien comme ça  !  » Voilà ce que se disent facilement vos salariés lorsqu’une nouvelle vision stratégique est exposée. Le dirigeant doit se sensibiliser au terrain et être certain qu’il n’y ait  pas de dissonances entre son discours et la réalité. Enfin, les collaborateurs doivent être formés ( aujourd’hui seuls 12% des entreprises forment leurs collaborateurs). Un manque de formation peut créer des blocages chez les salariés, qui se sentent perdus et forcés d’apprendre par eux même.
  • L’obstacle de la motivation interne : Pour fédérer l’intégralité d’une entreprise autour du projet, il faut utiliser les « chevilles ouvrières » de votre organisation ( influenceurs clés dans l’entreprise, qui grâce à une autorité naturelle, sont écoutés et respectés). Ils se chargeront de motiver à votre place une partie des équipes. Ensuite, un jeu de transparence doit être établi grâce à un management équitable. Afin d’accroître vos chances de réussite, il vous faut respecter un « cadrage stratégique » selon la catégorie de collaborateur à qui vous vous adressez. Le plan stratégique doit être fractionné, afin que chacun puisse tout assimiler et ne pas percevoir l’effort comme impossible.
  • Les partenaires : Ils sont souvent à l’origine de l’échec lors de l’exécution d’un projet . En effet, ils sont très régulièrement parties prenantes des décisions d’entreprise ( réduction de coûts, compétences spécifiques etc). Il faut donc les  impliquer pour leur prouver les  avantages qu’ils tireront du changement stratégique que vous opérez. L’importance des partenaires est surtout présente sur le marché tertiaire digital qui requiert des compétences très spécifiques et rares.  Malgré ces chiffres, les dirigeants sont encore 44% à ne pas  incorporer leurs partenaires dans le processus de conception de leur offre…

Le digital est un atout majeur à prendre en considération dans ses processus de conception. La transformation numérique est profonde : elle touche l’organisation de l’entreprise et sa manière d’échanger avec les parties prenantes. Elle implique également une sensibilisation auprès de ses collaborateurs pour éviter l’apparition d’obstacles pouvant mettre en péril le projet.


Sources :

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *