Archives mensuelles : octobre 2013

Le BYOD dans les PME : enjeux et sécurité

BYODLes récentes avancées technologiques qui ont modifié l’univers professionnel des salariés ces dernières années semblent avoir un certain effet sur ces derniers, leur donnant le sentiment d’être parfois dépassés voir désarmé.

Pour le passage au BYOD (Bring Your Own Device), on part souvent du principe que les salariés sont demandeurs de cette évolution et tirent un avantage de cette diminution de limites entre leur vie professionnelle et personnelle.

En réalité, les choses sont très différentes, un nombre important de salariés se disent dépassés ou peu préparés à ces changements.

Paradoxalement, ces mêmes personnes sont intéressées par cette nouvelle possibilité technologique et l’on peut constater, selon une étude portant sur certains pays européens et d’Amérique du Nord que 50% d’entre eux se disent prêts à ne pas respecter les règles de leur entreprise pour utiliser leurs propres équipements.

  • 62% des sondés mettent en avant une certaine confusion entre leurs appareils personnels et professionnels.
  • 30% déclarent eux être dans l’incapacité de différencier les technologies utilisées dans leur sphère privée de celle utilisée dans leur activité professionnelle.

La moitié des sondés affirment se servir de leur smartphone personnel dans des buts professionnels et dans le même ordre de grandeur, il en va de même pour leurs ordinateurs portables.

Ils ne sont que 30% des sondés déclarant ne pas utiliser de périphériques portables personnels au travail.

situation-sur-les-politiques-BYOD-de-l'entreprise

La confusion des technologies génère des tensions sur le lieu de travail

D’après l’étude, il y a un grand nombre d’utilisateurs n’étant pas ou peu préparés aux changements que créeront la diminution progressive des frontières entre vie privée et vie professionnelle.

  • Pour près d’une personne sur deux, cette interconnexion grandissante est stressante et ils préféreraient avoir une limitation claire entre ces deux aspects.
  • 15% des sondés se plaignent de la diminution du temps libre qu’ils peuvent consacrer à leur vie privée.
  • 12% se disent de leur côté ne voir aucun problème dans cette évolution mais déclarent ne pas avoir les technologies appropriées.

Bizarrement, c’est la tranche d’âge la plus jeune qui semble être la plus mal préparée à ces interconnexions entre vie privée et vie professionnelle. Ils sont en effet plus de 50% à trouver cette évolution stressante alors que seulement 38% des 35 à 44 ans sont de cet avis.

La sécurité informatique et la connectivité constituent des barrières à l’essor du BYOD

En dehors du comportement de l’utilisateur, le véritable frein à l’adoption du BYOD au travail se trouve être la sécurité la connectivité transparente.

En effet, les problèmes les plus récurrents cités au sujet de l’utilisation sont la sécurité informatique dans 40% et les autorisations dans 37%.
On retrouve ensuite des problèmes liés plutôt à la pratique tel que l’accès aux serveurs personnels dans 1/3 des cas suivi par la compatibilité dans 26% des cas.

On retrouve le débat du BYOD bien au-delà de l’entreprise car un nombre important de responsables poussent aujourd’hui leurs salariés à plus de flexibilité, ce qui se relève impossible du fait de technologies dépassées.

On s’aperçoit d’ailleurs que plus de la moitié des sondés travaillent régulièrement  de leur domicile et qu’un tiers d’entre eux le font de leur ordinateur personnel.

Du côté des problèmes rencontrés :

  • Un quart des sondés parlent de l’impossibilité d’accéder à leurs documents de travail depuis leur domicile.
  • 17% mettent en avant l’écart existant entre le réseau de leur entreprise et leur réseau personnel comme assez important pour les empêcher de travailler efficacement chez eux.
  • Pour 14% d’entre eux, c’est la peur que les personnes ayant accès à leur réseau privé puissent avoir accès à leurs données professionnelles.

Forte tendance à la transgression…

  • 51% des sondés seraient prêts à enfreindre les règles sur l’interdiction d’utiliser leurs appareils personnels au travail.
  • 45% trouvent au contraire que la politique de leur employeur en matière de BYOD est  à leur avantage.

Cette tendance s’applique aussi à d’autres domaines de l’utilisation personnelle de l’informatique tel que le stockage en mode cloud où l’on constate que 36% des sondés sont prêts à enfreindre les règles leur interdisant d’utiliser ces services.

les-transgressions-des-politiques-de-l'entreprise

La question de la sécurité informatique se pose car les attaques sont bien réelles

Les résultats des personnes interrogées sur la sécurité informatique, côté de la compromission de leurs appareils et son impact est sans équivoque :

  • 55% des sondés ont été victimes sur leurs ordinateurs professionnels ou personnels.
  • Presque la moitié affirme que les attaques ont eu un effet sur leur productivité ou bien la perte de données.
  • On constate que malgré un plus grand nombre de détenteurs de smartphone dans l’échantillon, ces derniers n’ont été attaqués que dans 19% des cas mais avec des pertes un peu plus élevées.
  • On retrouve le même pourcentage pour les tablettes mais celles-ci affichent des conséquences sur les pertes bien plus importantes avec un total de 61%.

vulnérabilité-des-appareils

 

Comment NRC peut vous aider ?

–    Sécurité des postes de travail – Arkoon

MyReport – Solution de reporting sous Excel pour PME

Tout bon manager qui se respecte utilise aujourd’hui quotidiennement Microsoft Excel pour ses tableaux de bords et autres documents d’analyse ou de suivi d’activité.

Vous êtes directeur financier, Responsable Commercial, DRH, contrôleur de gestion ou responsable informatique et souhaitez diminuer le temps dédié à la création de vos tableaux de bords et à l’automatisation de leurs partages au sein de l’entreprise ? MyReport est la solution de reporting qu’il vous faut.

En quoi MyReport se différencie des autres solutions décisionnelles ?

MyReport est une solution de reporting, créée il y a plus de 10 ans par l’éditeur français Report One qui, a choisi de démocratiser la Business Intelligence en utilisant Microsoft Excel® pour la création et la restitution de tableaux de bord.

Pendant que la plupart des solutions de reporting ne traitent que les données commerciales sous forme de graphiques ou de tableaux croisés dynamiques sous Excel® ; My Report rend possible la création de tableaux de bord commerciaux, RH, mais aussi comptables et financiers.

My Report est compatible avec la majorité des solutions de gestion : Sage, Cegid, Microsoft,… mais aussi avec de nombreuses applications spécifiques.

MyReport-solution-decisionnelle-pour-PME

 

logo-pdf   Vous souhaitez en savoir plus sur MyReport : Téléchargez la plaquette.

 

Les différents modules de MyReport :

Il est possible de découper la gamme MyReport par profils d’utilisateurs :

 

  1.  Pour le département informatique, les modules les plus adaptés seront :
  • MyReport Data : Ce module permet de se connecter aux bases de données de l’entreprise ainsi que la création de l’entrepôt des données,

My-Report-Data

  • MyReport Datarun : Ce module permet de planifier le rafraichissement de l’entrepôt de données.

MyReport-Datarun

2.  Pour les départements financiers, RH, commerciaux, les modules les plus adaptés seront :

  • MyReport Builder : Ce module permet la création de tableaux de bords, de listings de données et de statistiques graphiques sur Excel®

My-Report-Builder

  • MyReport Messenger : Ce module permet le partage et la diffusion de tableaux de bords à la fréquence, à l’emplacement et à une liste de destinataires définis.

My-Report-messenger

3.  Pour le département comptable, les modules les plus adaptés seront :

  • MyReport Viewer : Ce module permet de rafraîchir, zoomer et filtrer les tableaux créés avec MyReport Builder la mise à jour des tableaux réalisés sous MyReport
  • MyReport Center : Est l’espace de stockage partagé permettant de télécharger des fichiers crées avec MyReport Builder, consulter et mettre à jour les reportings conçus avec MyReport Page.

logo-pdf   Vous souhaitez en savoir plus sur MyReport : Téléchargez la plaquette.

Vous souhaitez intégrer une solution de reporting ? NRC vous accompagne…

Pour vous accompagner dans l’intégration de  solutions décisionnelles, NRC vous apporte l’ensemble de ses expertises métiers, fonctionnelles et techniques et vous propose une offre de services complète.

Un projet ou une question ? Contactez-nous.

Etude – Le décisionnel dans les PME Françaises

D’après une étude menée par l’éditeur Report One auprès d’entreprises de moins de 500 salariés, le marché des solutions décisionnelles pour les PME est en plein essor.

logo-report-oneDans les années 2000, après avoir constaté que très peu de solutions décisionnelles étaient adaptées aux besoins des PME, l’éditeur a décidé de proposer une solution de reporting permettant d’exploiter sous Excel des données issues d’applications internes pour créer, mettre à jour et diffuser automatiquement ses tableaux de bord.

L’objectif étant d’offrir toutes ces possibilités sans bouleverser les habitudes de travail des PME.

Le bouche-à-oreille: l’un des facteurs décisifs du choix de la solution.

De Septembre 2012 à Mars 2013, Report One a mené cette enquête auprès de PME de moins de 500 salariés utilisant des solutions décisionnelles et/ou de MyReport.

Au final 311 cadres dirigeants ont répondu à cette enquête et pour 60% d’entre eux, l’achat d’une solution décisionnelle pour PME est une nouveauté.

Philippe Timsit, président et co-fondateur de Report One tient à insister sur le fait que « les PME représentent en France près de 90% du tissu économique ».

Une forte proportion de sociétés privilégient le facteur humain pour le choix de leur  solution. En effet, 2/3 des personnes sondées déclarent ainsi avoir suivi les conseils de leur distributeur ou de leur entourage alors que 23% d’entre eux se fient aux bouches à oreilles.

On apprend également que 70% des entreprises affirment ne pas avoir hésité avec un autre éditeur lors de l’achat.

Pour ce qui est des critères du choix de la solution :

  • La simplicité est le facteur primordial représentant 69% des sondés,
  • L’autonomie de l’utilisateur par rapport à l’informatique est une priorité pour 78% d’entre eux,
  • Le prix et la connexion à d’autres logiciels sont quant à eux des critères moins décisifs.

Les demandes sont donc simples et concrètes selon Philippe Timsit « on ne parle pas ici de Big Data ou de Business Intelligence, mais de statistiques, d’autonomie, de tableaux de bord ou encore de consolidation ».

solutions-decisionnelles-pour-PME

Les PME Françaises sont encore peu équipées

Malgré le fait que les dirigeants de PME semblent prendre conscience de l’intérêt de s’équiper d’un outil de reporting, la grande majorité ne prête pas encore une grande attention aux solutions décisionnelles.

  • Pour 60% des PME, l’acquisition de ce type de solution est une première.
    Ce pourcentage confirme le fort potentiel qu’il existe sur ce marché et l’on constate que pour les entreprises utilisant ces solutions, un quart seulement l’ont depuis plus de 3 ans contre 57% depuis moins de deux.
  • Pour les 40% de PME restantes (ceux possédant déjà une solution décisionnelle) les causes d’un changement de solutions sont diverses :
    La raison revenant dans 70% des cas est le filtrage de données selon les profils et la facilité de prise en main suivi ensuite à 68% par l’accès à des profils non informaticiens.

Ce type de solutions décisionnelles, longtemps réservées aux grandes entreprises, permet aujourd’hui aux PME de gagner en rapidité dans l’extraction des données, en efficacité et en visibilité dans leurs activités.

Les principaux utilisateurs de solutions décisionnelles pour PME travaillent dans les services commerciaux, Administratifs et Financiers, Marketing, et bien entendu la direction.

Selon Philippe Timsit : « Un tel investissement représente aujourd’hui en contexte de crise des avantages certains engendrant bien souvent des économies non négligeables en termes de dépenses sur le long terme« .

En savoir plus sur la solution décisionnelle pour PME : MyReport.

Offre d’emploi : Ingénieur Commercial IT (H/F)

Présentation de l’entreprise :

Créée en 1997, NRC – 40 collaborateurs – est spécialisé dans la vente de solutions intégrées de gestion informatique et présent sur le marché PME et MGE.

S’appuyant sur une expérience de plus de 15 ans et sur une expertise reconnue par plus de 1000 clients de la grande région nord, NRC a choisi les éditeurs les plus reconnus du marché : Sage, Cegid, Microsoft, Arkoon, Dell, Report One,… La sélection rigoureuse de ces partenaires garantit la pérennité des solutions.

Missions :  

Dans le cadre du développement de la société, NRC recherche, pour un poste en CDI, un Ingénieur Commercial IT (H/F) orienté(e) Infrastructure / Réseaux /Sécurité pour développer notre portefeuille client.

Rattaché(e) au Chef des Ventes, vous prendrez en charge le développement de votre portefeuille clients (prospection, création de relation client).

Vous aurez comme missions principales :

  • Contribuer au développement de l’activité à travers les objectifs fixés,
  • Réaliser les actions commerciales pour atteindre ces objectifs,
  • Etre l’acteur majeur de l’établissement des offres : pouvoir analyser le besoin du client, en proposer une solution technique et la chiffrer,
  • Etre l’interlocuteur privilégié du client,
  • Mener les négociations avec le client.

Votre mission commerciale comporte aussi une part importante de prospection.

Profil recherché :

  • Vous avez acquis une expérience minimum de 2 ans à un poste similaire,
  • Vous possédez une aisance rédactionnelle pour la réalisation des offres techniques et des offres commerciales.
  • Votre culture informatique, suivi des évolutions techniques et votre esprit de curiosité informatique serait un plus.
  • Votre ambition, votre capacité de travail et votre esprit d’entreprise vous permettront d’évoluer au sein de notre structure.

Vous souhaitez rejoindre nos équipes et postuler, cliquez sur le bouton ci-dessous :

postuler-offre-emploi